Métallos et dégraisseurs


"Dans Métallos et dégraisseurs tout y est juste..."
LA MARSEILLAISE

JPEG - 24.9 ko

"Un spectacle unique, fort, historique. Un spectacle à voir pour ne pas oublier cette partie de l’histoire qui a marqué un grand nombre de famille…"
FRANCE BLEU VAUCLUSE

"L’écriture de Patrick Grégoire est vivace, drôle, les comédiens sont fougueux et excellents."
LA PROVENCE

"L’histoire ordinaire d’un monde ouvrier inattendu"
FRANCE SOIR

GIF - 22.5 ko


« Les habitants de Sainte-Colombe vivent au rythme de l’usine métallurgique. De père en fils, ils y travaillent, et n’imaginent pas leur vie sans elle. Ce spectacle retrace donc, à travers les décennies, la vie de ces ouvriers. Et c’est avec beaucoup d’émotion que nous suivons leurs souffrances, leurs joies, leurs amours, leurs difficultés à s’adapter au progrès …
Ce spectacle est une merveille. Un vrai coup de cœur. Mêlant humour, musique, bruitages, il ne sombre jamais dans le pathos, même si le sujet, le monde ouvrier, pouvait si prêter facilement.
Nous apprécions tout particulièrement les sorties de jeu des comédiens qui s’autorisent des apartés en s’adressant au public et commentant tantôt l’âge du comédien, tantôt les changements fréquents de personnage interprétés par un petit nombre de comédiens.
Le sujet reste pourtant sérieux et c’est au rythme des grèves (36, mai 68…) que nous suivons ces véritables témoignages d’ouvriers que Raphaël Thiéry est allé recueillir à la source, chez ces ouvriers de sainte-Colombe, avant qu’il ne soit trop tard…
Un spectacle unique, fort, historique. Un spectacle à voir pour ne pas oublier cette partie de l’histoire qui a marqué un grand nombre de famille… »

Charlotte Dimier, France Bleu Vaucluse
20/07/2011
Métallos et dégraisseurs à l’Entrepôt tous les soirs à 19h15.

«  Du grand spectacle grondant, tonitruant, impressionnant et émouvant, comme cette usine qui a englouti des générations entières de métallos. Un grand moment de plaisir.  »
Le journal du centre

« Cette pièce où la vivacité de l’écriture permet de ne pas tomber dans une nostalgie pesante, où le côté burlesque est omniprésent, expose en 17 tableaux, la vie quotidienne des ouvriers à l’usine, leur vie familiale et sociale, leurs clubs et associations... Un patchwork de 25 personnages interprétés par cinq comédiens dont l’usine, personnage sonore, autour de laquelle s’agite la famille du tréfileur, l’instituteur, l’ingénieur, et plus tard le « restructurant »... L’histoire universelle du monde ouvrier en somme.  »
Le journal de Saône et Loire

Adaptée par Patrick Grégoire, la parole des ouvriers s’est transformée en une tragi-comédie au rythme trépidant, aux trouvailles scéniques incessantes et à l’humour sans concession.
L’Yonne Républicaine

«  Le festival des “Musiques de la Langue” organisé par la Maison du Patrimoine Oral d’Anost a été conclu en apothéose dimanche soir par la Compagnie Taxi-Brousse qui a ému jusqu’aux larmes le public très nombreux avec sa pièce “Métallos et Dégraisseurs”. Un bon spectacle vaut mille discours. Et, parfois, balaie tous les discours. La fresque d’un siècle et demi de vie ouvrière déroulée par la compagnie Taxi-Brousse est de ceux-là. C’est l’histoire de millions d’hommes et de femmes d’une classe qui, en un siècle et demi, a été aspirée dans le tourbillon de la révolution industrielle avant d’être engloutie par la révolution financière. C’est l’histoire d’un père, d’un oncle, d’une tante etc. que l’on reconnait soudain, là, présents, tellement vivants, ressuscités d’entre les mondialisés.  »
Gens du Morvan

La rançon du succès. Face à cette affluence, il est probable qu’une nouvelle date soit rajoutée, afin que d’autres spectateurs puissent profiter de cette pièce absolument immanquable. Les conditions difficiles du site n’ont pas entamé la bonne humeur et le talent des 5 comédiens. »
Journal de Saône et Loire.

«  Le spectacle, tour à tour drôle, sensible et mordant déroule la vie de générations d’ouvriers …. cette pièce mêle la chronique à la critique sociale dans une veine de théâtre politique à la manière d’un Dario Fo.
France 3

« Les personnes interviewées ont été invitées, pour une première lecture dans les locaux de l’ancienne halle à charbon de l’usine. Grâce à cette rencontre, les acteurs et l’auteur ont pu prendre les premières impressions des personnes les plus directement concernés : beaucoup d’émotions au rendez-vous. »
Le Bien Public

« Ce récit foisonnant d’anecdotes, de mots forts, de situations dramatiques ou comiques a tenu le public en haleine. La salle des fêtes Robert-Delavignette était comble pour la création de l’œuvre donnée par la Compagnie Taxi-Brousse. Et dès les premiers mots, dans un décor d’une belle sobriété, l’action et l’émotion ont été au rendez-vous… rythme soutenu…Tout au long de l’action, le public a réagi avec malice, avec émotion, manifestant spontanément son approbation… »
Le Bien public

… « Pari gagné ! De sa rencontre avec l’auteur et metteur en scène Patrick Grégoire naît « Métallos et dégraisseurs », spectacle de la compagnie Taxi-brousse. La mémoire industrielle, portée par un travail original sur la « matière » sonore, est mise en scène à travers sept générations de tréfileurs dont les vies se confondent avec l’histoire de l’usine et de la métallurgie française. Un grand pan d’humanité tout public conseillé ! »
Magazine Entreprissimo

«  La compagnie Taxi-Brousse nous a offert un magnifique spectacle. Le coup de génie du metteur en scène est d’avoir représenté l’usine de façon très originale. Les merveilleux comédiens nous ont fait rire, avec toutefois un pincement au coeur qui m’a beaucoup émue,car elle m’a rappelé en tous points la décadence de l’usine du Creusot où ont travaillé tous les membres de ma famille. Les spectateurs ne ménagèrent pas leurs applaudissements.. Bravo à la talentueuse troupe Taxi-Brousse.... »


Portfolio

JPEG - 1.1 Mo

Navigation

Articles de la rubrique

  • Métallos et dégraisseurs