L’utopie des arbres

lundi 16 octobre 2017
par  Admin

Un homme, affairé sur son tour à bois, est en train de dégrossir une pièce. entre deux coup de gouges, entre deux jurons mal taillé, il gronde sur son métier, sur les gens, sur le monde. mais progressivement, de gorges en doucines, il évoque son histoire : celle de l’enfant né parmi les arbres.

L’enfant apprend des arbres car ils sont à l’orée des deux mondes : celui de la nature et celui des humains. Ils sont à la lisière entre un état sauvage et la société organisée des hommes. L’éducation de cet enfant, celui dont ce souvient alexis LOUIS-LUCAS, ne se passera pas entre les quatre murs de l’école, lieu d’instruction austère et terrifiant mais parmi les arbres.

Cette transmission des arbres prend corps directement dans les émotions de l’enfant mais elle se diffuse aussi par la parole des ceux qui en connaissent le sens : les vieux du village.. ces grincheux à la peau dure et aux mots rugueux sont les traducteurs initié de ce que disent les arbres. leur parole dégauchit, rabote et déniaise avec rudesse, mais elle donne aussi à l’enfant curieux des copeaux de savoir et d’humour essentiels.

Jeux, tour et écriture : Alexis LOUIS-LUCAS
Mise en scène : Pierre YANELLI
Création lumière et régie : Aurélien CHEVALIER
Administration : Tiziana MELIS
Chargée de diffusion : Agnès BILLARD


Documents joints

PDF - 2.1 Mo

Navigation

Articles de la rubrique

  • L’utopie des arbres